1er octobre 2013

Sprint par équipe de Bondoufle

par Blaise

11° Scа Тrі pоurѕuіtе, trіаthlоn Clm pаr équіpе, 29 septembre 2013

 Eh oui, ce dernier week end de septembre everybody était everywhere !


Pour aller à Evry c’est pas compliqué, c’est au sud de Paris, au nord de Lyon et à l’ouest de Gérardmer, après avoir ratissé la susdite zone à des fins cartographiques, on a finalement décidé de rejoindre Othmane qui s’échauffait depuis une petite heure.
Un Sprint par équipe, pour moi c’était une première, on avait reçu les consignes de placement pour la partie natation à 4, la technique de transition à utiliser, l’ordre des relais et la stratégie de course.

Bon, tout ça c’était bien de la théorie, puisque finalement la natation a été annulée pour cause de station d’épuration en panne, visiblement ce week-end les seuls nageurs autorisés étaient les
ragondins peuplant les rives de la Seine. Coralie (qui était sûrement sortie la veille, puisque c’était un soir comme les autres) a même aperçu un de ces bestiaux faire du standup paddle.

Fort de ce constat, l’organisation avait pris la sage décision de transformer l’épreuve en duathlon.

Comme on avait décidé un peu plus tôt de visiter l’Essonne, on a un peu speedé pour retirer les dossards et s’installer dans le parc. Le soleil perçait à travers les nuages et nous on avait plus qu’à aller s’échauffer rapidement, en faisant une petite boucle de reconnaissance de la partie course à pied (peut-être aurait-on dû le faire aussi pour le vélo, mais le temps est compté, et ce CR prend du retard).

Une équipe féminine et 3 masculines de l’EPPG avaient fait le déplacement :

  • Girls Only : Jennifer, Morgane, Pauline et Mélanie
  • Best : Arnaud, YannP, YannB et Gilbert
  • Prez’ : Jean-Marc, Pierre, Blaise et Pascal
  • Enclume à réaction : Jean-Pierre-Yves T. (d’après le speaker),Othmane et Christian

On passera rapidement sur la performance des « Best » parce qu’ils sont passés effectivement rapidement, qu’ils ont tenu promesse et qu’on a les plus vraiment revus qu’au buffet.

On passera également sur l’odyssée des « Girls only » j’ai cru comprendre qu’une plume féminine préparait son compte rendu... si, si.

Et comme les « Enclumes à réaction » sont partis en même temps que la « Team du Prez », mais qu’ils n’ont pas eu le savoir-vivre de nous attendre, on s’étendra pas non plus sur leur course qu’ils raconteront mieux que nous.

On est donc parti à 4 en essayant de coller quand même au mieux à l’équipe des Enclumes ! Et finalement ça s’est pas mal passé, on a lâché peut être quelques dizaines de mètres mais pas plus. JMT tenait bien le coup malgré ses blessures, moi je trouvais que ça partait déjà bien vite autour de 4:15 le km et comme j’ai toujours un peu de mal à faire monter le cardio et prendre un rythme en début de course, je me satisfaisais de courir derrière notre petit groupe. Le parcours était en bord de Seine plutôt sympatoche, Pierre coéquipier en or et tout en facilité allait à l’approche du demi tour nous chercher un petit ravito après avoir pris les commande. De mon côté, j’ai juste cherché à prendre quelques mètres près de la T1 afin d’assurer cette transition qui est pas ma discipline de prédilection !

Transition effectuée sans souci, mais pas dans les règles de l’art, le terrain un peu humide et le départ en côte nous ont incité à mettre les chaussures au pied plutôt qu’à utiliser la technique de l’élastique.


Notre équipe sort du parc un peu éclaté, du coup on met un peu de temps à se regrouper, d’autant que la seule bosse du parcours (à faire 3 fois) était au début et que se mettre en peloton direct bin on l’avait pas vraiment travaillé. Une fois tout le monde rejoint Pascal prend les choses en main et se fait un très gros relais de près d’un tour, bien posé sur les prolongateurs il envoie des watts et nous on s’abrite derrière.

Ca passe vite comme ça, on est déjà à la fin du 1er tour et là l’absence de reco se fait sentir, le demi tour est pas là où on pensait du coup JMT file tout droit vers le parc à vélo alors qu’il
fallait tourner à un endroit drôlement positionné, Pierre le suit tout droit en invectivant copieusement une équipe féminine qui avait le mauvais goût de tourner au bon endroit et donc de suivre la bonne trajectoire coupant ainsi la sienne. On repart, mais là plus éclaté, carrément atomisé, je vois le Prez pied à terre, Pascal et moi continuons, Pierre fait l’effort de revenir, du coup je suis bien obligé de prendre un relais. En haut du parcours un concurrent s’étale 10 mètres devant nous dans un grand son de vélo carbone tapant le goudron, plus de peur que de mal, mais nous ça nous refroidit. On reprend le Prez dans le 3ème tour qui donne tout pour nous faire grapiller quelques précieuses secondes.

Retour vers le parc à vélo, Pierre qui aime pédaler veut faire un 4ème tour, on l’en dissuade, c’est pas qu’on aime pas le coin, mais tout le monde fait 3 boucles on va pas la jouer originale à ce stade !

Transition impecc’ pour tous, Pierre refait un peu ses lacets, le règlement nous impose de l’attendre à la sortie du parc, ce qui nous permet de retrouver un 2ème souffle et hop on repart pour la petite boucle de course à pied, le Prez nous enjoint d’accélérer et de pas l’attendre, on défère donc à l’ordre et c’est parti !

3,5 km de course à pied ça passe vite, je me sens mieux qu’à la 1ère, plus à l’aise (Blaise, oui je sais désolé), Pascal qui s’est chopé tous les virus hollandais à Almere souffre un peu, on essaie de le pousser la main dans le dos je sais pas si c’est efficace mais on a l’impression que ça aide à relancer. Sur cette partie on ne se fera doubler qu’une fois par une grosse équipe et on reprendra quelques unes, dont une de clowns.

On finit en 56 minutes environ, l’organisation nous déduit 2 minutes ( ?), après avoir soustrait quelques centaines de mètres à la CAP et au vélo ! Ils aiment faire court !
Le soleil donne, le ravito fait du bien, on accueille les filles en haie d’honneur, la classe. Mais bon fallait bien remonter notre image auprès de la gente féminine après les écarts de langage de Pierre !

C’était une bien belle expérience pour ma part, bien content de la vivre avec notre équipe, un bon moyen de s’intégrer. A l’arrivée tout le monde avait envie de resigner pour des épreuves par équipe !

Bref, vivement l’année prochaine à Evry !


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.