9 août 2011

Le triathlon de Cayeux 2011 ... trop de vent

par Arnaud

Devant tant de péripéties, voici mon premier CR de l’année (enfin je crois ..).

Départ 8h30 de la maison, sac sur le dos. Et oui maintenant je n’ai plus juste à descendre les escalier, je dois partir plus tôt :D

arrivée à Pantin, préparation du vélo et début du casse-tête pour faire entrer tous les vélos dans le camion. Nous avons maintenant l’habitude et tout va plus vite. 3 petites heures de voitures plus tard nous voici à Cayeux. Le soleil n’est pas au rendez-vous mais il ne pleut pas (pas encore).

Petit tour de reconnaissance à vélo. C’est vraiment TRES PLAT, même pas un petit faux plat montant, rien ... le grand plateau sera toujours gardé.
Au bout de quelques kilomètres, je sens ma pédale qui se ballade, genre désaxé, et la je me retrouve d’un d’un coup avec toute la manivelle accrochée sous ma chaussure !!! Une petite pause deviens obligatoire, ça va, il faut juste tout resserrer. Donc premier conseil, revisser toutes les vis et tous les boulons de temps en temps !

C’est maintenant l’heure de se préparer, et la voila l’invité surprise : la pluie. Nous construisons un abris de fortune et finissons la préparation.

Arrivée dans le parc, et la pluie continue !! Pour une fois, nous mettons nos combinaisons en néoprène 45min avant le départ, impensable à Nouatre et même à n’importe quel autre triathlon.
Ecoute du briefing, enfin surtout attente d’avoir le droit de faire un peu de sport avec ce temps froid et pourri ...


Pour ma part, j’avais déjà fait un triathlon en mer, mais à la Baule les vagues sont plutôt gentilles.
Arrivée au bord de la mer, on sent que ça ne va pas être une partie de plaisir, de jolies vagues d’un bon mètre nous attende. Départ debout sur la plage, un concurrent me demande s’il y a de la profondeur, je répond que oui peut plonger (enfin pas trop droit quand même).

 

Départ natation, on tourne à la première bouée, je respire à gauche moi (et oui j’ai appris des 2 cotés :lol : ). Je passe la bouée, nage, nage, mais la bouée ne bouge pas, à croire qu’elle nous suit. Je comprends que le courant est vachement fort. Les mètres n’avancent pas, je me dis qu’on y arrivera jamais ! Je prends quelques points de vue sur la berge, ça avance peu. Finalement, j’arrive au bout de la ligne droite, sortie à l’australienne, un peu la tête qui tourne, et c’est reparti !! Le retour est beaucoup plus simple, vive le courant quand on l’a !!
Sortie de l’eau, ou plutôt rampage pour sortir de l’eau, car les galets ca roule !!
Image

Transition pas du tout éclair, je met mes chaussettes, chaussures, casques, lunettes, et KWAY (un peu dur a mettre ça colle tout ca) !
Parcours très plat, donc roulant, mais je ne comprends pas, je me fais doubler pas tout le monde ! Je ne rattrape personne, mais vraiment personne ! Et tous ceux qui me doublent le fond avec facilité. Je me demande ce qui se passe, sorti dans les premiers de l’eau et les bons me doublent ? Non. Problèmes mécaniques ? Vérification rapide des freins, axes des roues, position de la manivelles remise précédemment, non. Je me fais doubler par Jean-François qui ne s’aperçoit pas que c’est moi, normal on ne voit pas ma trifonction. Je me fais aussi doublé par Jean-Marc. Impossible de le suivre, le vélo ne veux pas.
Au second tour je redouble mon père qui est sur le bord de la route, il n’a rien à part une crevaison, je lui donne tout mon matos et espère ne pas crevé sur les 10 derniers km : ?

Maintenant voici la course à pied, enfin une discipline ou tout se passe toujours bien, je peux enfin rattraper les gens, et me faire plaisir !!

Je fini en 2h32, un peu mieux qu’à Nouatre.

A l’arrivée, en parlant avec Jean-François, je me rends compte que c’était mon KWAY qui faisait parachute !! C’est pour ça que je me faisait pitoyablement doublé par tout le monde et aussi facilement.
Sur le vélo, 142ème temps sur 153, j’ai honte. En 1h21 alors que Jean-Marc en ayant crevé, réparé, marcher 6 bornes ne met que 1h28. :oops :
Donc mon second conseil, s’habiller juste en tri fonction, ou alors avec quelque chose de super moulant !!!!

Résultat
ARNAUD
63ème SEH
Nat => 00:25:04 58 ème temps
Vélo => 01:21:21 142 ème temps
CAP => 00:45:26 77 ème temps
TOTAL => 02:31:51

Résumé, un triathlon assez compliqué, mais heureux et fier de l’avoir fini.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.