30 juin 2016

IronMan Nice 2016 - Le CR de Yann

par Yann

Je vais à nouveau me prêter au jeu du petit CR d’après course. Pour ceux ayant lu certains de mes précédents récits vous savez que je vais souvent dans le détail et plus encore. Par conséquent je vais essayer d’être concis pour vous exposer un peu cette course, sa préparation et son après. Pour se faire rien de tel que d’utiliser la méthode d’Edouard Leroy : J’ai aimé / j’ai pas aimé…
J’ai pas aimé :
• Les douleurs à la hanche m’empêchant de m’entrainer en cap correctement
• Détruire mes chaussures de vélo à 3 semaines de la course
• Découvrir une fissure de 5 cm sur mon cadre de vélo la veille de la course
• Recevoir un mail d’annulation de train pour cause de grève
• Voyager de nuit dans un bus pour faire Paris Nice – 14h de voyage
• Me lever 10 min avant l’heure de départ prévue pour le parc à vélo
• Me faire piquer le dessus du pied par une méduse et arrêter de nager selon la méthode PYTéenne
• Le ravito de course et surtout d’après course

J’ai aimé :
• Le triathlon store et mavic, qui ont été super réactifs afin que j’ai de nouvelle chaussure pour l’im
• Les chauffeurs Belges qui philosophaient en conduisant, Coluche n’à rien inventé  il a du prendre un bus
• Me lever 5h moins dix le jour de la course, une bonne nuit de 4h, ça ne m’arrive jamais vive l’euphitose.
• Les conseils de PYT en natation je note une réelle différence
• Croiser le pote de PYT (Guillaume) qui me dit « le pré, mais tu connais PYT alors, il n’a pas arrêté de me donner des conseils pour cette course »… sans blagueeee…
• La despé d’après course (2 mois sans alcool) bu à la bouteille
• Avoir la possibilité de m’entrainer à l’insep les dernières semaines pour me rassurer…
• Ne pas faire une réaction allergique à la piqure de méduse
• Les conditions climatiques, l’eau turquoise, le parcours de vélo (1 seule boucle), la CAP… à non en fait 8*5km c’est franchement chiant
• Etre à 6 sur la course et rencontré un bon nombre d’autres triathlètes
• Chacun de nous terminant la course et satisfaits
• Voir des visages familiers le long de la route lors du marathon
• Avoir la capacité à débrancher mon cerveau pour que les km défilent sans y penser
• Rencontré pas mal de triathlète
• M’acheter plein de trucs ironman le lendemain (j’aime pas le faire avant la course).
• Le petit dej sur la plage le lundi matin, lire le message de Blaise à destination de tous le club…
• Le retour en train en 1ère classe…
• Voir mon frère à la gare pour m’aider à porter mon vélo jusqu’à chez moi
• Lire les messages de nombreuses personnes
• Recevoir après coup des barres céréales home made
• Changer d’avis sur le délai du prochain IM… passant de 10 à 5 ans… voire avant tellement j’ai le smile

Ravi de voir qu’il y a plus de j’ai aimé… par conséquent je retenterai l’expérience. Mais un parcours plus dans mes cordes… du plat à vélo et pas plus de deux boucles en cap… si possible pas de méduse non plus en natation. Si ces critères vous font penser à un IM n’hésitez pas à m’en parler…
Maintenant place à la récup et aux petites courses… CD max… quoi que on m’a parlé d’un long fin aout


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.