6 septembre 2012

Gérardmer 2012 / Triathlon Découverte

par Estelle

Gérardmer… C’est pas pour rien que c’est ZE course la plus connue de tous ; les sprinters, les endureurs, les pros, les amateurs, les fous, les campeurs, les campeurs-fous… l’EPPG y a donc élu domicile pour ces quelques jours de sport, d’émotions, et de supers souvenirs ! Le cadre c’est facile, c’est un grand lac avec des montagnes de sapins verts, un ciel au caractère changeant et un soleil si attachant… Le centre ville fut très convoité par chacun ; les triathlètes, les supporters, les accompagnants, l’organisation, les stands de tri ; beaucoup d’animations… Bref une grande famille qui grouille et qui respire d’intensités pendant ces 3 jours.

Le matin de ma course j’avais peu dormi mais assez ; le réveil -même aux Seychelles- sera toujours hostile à 5h45. Après 1 mois de vacances sans sport, j’ai repris les entraînements depuis 10 jours alors ma forme est renaissante. Je choisis le Découverte (500m nat – 20km vélo – 5,3 km cap) dans l’objectif de le réaliser à fond (comme me l’avait décrit Pyt).

La veille a été chargée de grandes émotions, d’encouragements et de belles leçons d’humilités face à tous les EPPGiens qui sont arrivés au bout de leurs courses dans des conditions difficiles. L’attitude et les performances de mes amis plaçaient la barre haute pour moi. J’arrive détendue quelques minutes avant le départ à 8h du matin et l’ambiance est survoltée. On danse, on clape des mains, je sens mon cœur si léger, plus rien n’a d’importance, je voudrais tellement prolonger ces moments pendant des heures !

Coup de feu, je laisse le troupeau partir et me glisse dans l’eau avec le sourire. Je me faufile et garde le rythme. A la bouée il y a embouteillage. Je prends les devants et pose ma main (délicatement bien sûr…) sur la combi d’un gars à ma droite et me propulse vers la gauche. Du coup je grille au moins 20 personnes et prend mon virage au ras de la bouée. Je termine sur 12’11 min les 500m. 3’10 pour la T1, cela veut dire… entraînement intensif de dépiautage de combi à la rentrée… pour préserver la notoriété du club…
Le vélo est okay, je force bien ce que je peux dans la côte du Poli. Après je gère correctement les descentes et les quelques virages. Je ferai 40’25min les 20km et ai appris beaucoup dans cette course (trajectoires plus droites ; plus de confiance dans les descentes). La T2 est légèrement mieux, 2min mais j’ai pris trop d’affaires et je perds du temps à ranger car j’empiétais sur le tapis central…

Je mène une CAP avec un rythme cardiaque très élevé et j’ai du mal à respirer. Je suis à fond et mon temps sera de 26’30 pour 5,3km (12km/h), je suis contente. L’enthousiasme et les encouragements de l’EPPG à mes passages me donneront une chaud-patate énorme !! Eppg you rock !!!
Au final : 366ème au général, et 27ème femme sur 145 (temps total 1h24m18s). Je suis très happy de cette course mais surtout de tout Gérardmer et de tous ces bons moments. L’année prochaine je veux faire le CD.

Félicitations à chacun pour les remarquables performances sur CD et LD, aux 1er LD si réussis, aux 2 futures EPPGiennes (Sophie & Isa), au poumon d’Arnaud et merci à Yann pour l’organisation.

LES +++ : les speakers super fun, la zik d’avant course, le petit bar qui sert des chocolats chauds, la méga pasta party, le finish de la course sur tapis rouge et écran géant, l’ambiance vraiment cool et saine :)
Les --- : un peu mouillée le vendredi, un peu froid le samedi !

Estelle


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.