29 août 2011

CR de mon 1er Tri - Chantilly

par Estelle

Bonjour,

J’ai le plaisir de vous livrer le récit de mon 1er tri, hier au château de Chantilly… avec un peu d’appréhension et beaucoup de joie. Je débute dans la discipline et découvre également le club pour qui j’ai déjà beaucoup d’affection.

Décidée à me lancer dans le triathlon en juillet, je me suis entraînée spécifiquement pour cette 1ère compet. Je suis adepte de la CAP ; je sens que je peux développer des affinités avec la NAT. Le vélo me semble plus coriace, d’autant que je n’ai aujourd’hui qu’un vtt de base…
D’où la transition avec l’événement hier, car mon premier ressenti était la honte de le sortir !!!

Nerveuse (la nuit fut très courte) mais néanmoins confiante, j’ai eu la chance qu’un ami participe sur un coup de tête à l‘épreuve (motivé mais pas entraîné et d’un autre monde sportif= il a abandonné après le bike). Sa présence m’a réconfortée et du coup j’étais plus détendue dans les préparatifs avant le départ (et puis il avait un vtt aussi alors nous pouvions en rire tous les 2…). L’organisation était réussie et très agréable (en même temps 50€ d’inscription on l’espère…) ; le cadre délicieux (bassins, jardins, fontaines, bois, le château, la chantilly) ; et les conditions climatiques douces ; une petite brise tout au plus, et un soleil qui se levait progressivement.

Le format sprint était court : 400m de nat dans le canal ; 21km de vélo (route)et 4km de cap dans les bois, donc pas de quoi trop stresser. J’avais tablé sur 1h30 en tout.Tout semblait donc de très bonne augure pour voir ce que ça donnerait ; j’étais assez en forme, il n’y avait que les crampes au ventre qui me gênaient.

Ces 400m de natation (1 A/R du canal tout droit) furent finalement comme un entrainement intense, je ne savais pas trop comment gérer les efforts, alors je suis bien partie mais j’ai ralenti le rythme au milieu, et puis en fin de course j’étais remotivée et trouvé des forces pour accélérer. Finalement c’est très court 400m.
Le + c’est qu’il n’y avait pas de courant (très favorable), l’eau était à peine froide, et les compétiteurs pas trop enragés. Y’en a juste quelques uns qui se sont littéralement appuyés sur moi au début, j’avoue que cela m’a énervée et j’ai bien hâte d’apprendre les techniques moi aussi !!! J’ai crawlé et un un peu brassé pour récupérer 2-3 fois.
TEMPS = 9’47 les 400M ; je suis satisfaite (réservée car c’était un parcours facile).

La 1ère Transition s’est déroulée sans panique ; j’ai pris un peu de temps mais pas trop, et en grande partie il était nécessaire et normal.

Le vélo est bien la partie où la marge de progression est très grande, car au final j’ai à peine roulé en 24km/h, je pense être tombée dans quelques pièges de la discipline, notamment baisser le régime dans les 2 longues lignes droite de faux plat ; et je râlais tout le long car ce vtt me limitait beaucoup. Bref je voulais en finir, je me faisais dépasser par des supers vélos, et des gars qui déroulaient tranquillement alors que moi j’étais à fond et j’avançais pas. J’ai doublé tout de même 1 ou 2 VTT !! Le vélo c’était quand même l’occasion de se ravitailler en gel et en boisson donc je préparais surtout la suite.
Les 5 derniers km furent bien agréables car je me reconcentrai et ai pu fournir un bel effort de fin de parcours. Et je travaillai plus en lien avec mon compteur que j’avais complètement zappé les ¾ du temps, je calculais au kilomètre, j’essayais de maintenir 30km/h le plus longtemps possible, j’étais plus dans la course. Je le saurai pour la prochaine fois… TEMPS = 51’02 les 21km.

La T2, mon dieu, je m’en veux encore. J’aurais du accroché à l’avance des épingles supplémentaires devant mon tshirt pour faire basculer le dossart d’arrière à avant.... Je le savais !! Ca n’a pas loupé. J’ai stressé, je n’arrivais pas à enlever les épingles dans le dos, et le temps continuait de s’écouler, je sentais même une espèce de complaisance à faire traîner qui m’exaspérait encore plus contre moi-même (car le temps devient si précieux au fur et à mesure !) Finalement je perds 1 bonne grosse minute et repars.

Enfin la CAP je suis très contente, j’ai bien géré et donné beaucoup. C’était mon point fort alors je me devais d’être à fond. Je m’attendais à souffrir au début, ce fut le cas mais j’ai résisté pour maintenir ma foulée et mon souffle*. J’ai accéléré progressivement, jusqu’à aller assez vite au dernier kilomètre et dépasser quelques compétiteurs. Je trouvais des ressources supplémentaires (j’avoue) dès que je voyais devant moi une compétitrice (je pensais au classement…). Finalement je me suis bien arrachée et fait un mini sprint pour fêter ça :) TEMPS = 21,01 pour 4km
*à travailler davantage : gainage et abdos = ça facilite la vie en CAP surtout lorsqu’on est bien atteint...

Voilà ! Au final, j’ai mis 1h28’46 ; suis classée 110è sur 180 au général de cette épreuve, 13è sur les 40 femmes, et 7ème dans ma catégorie Senior Femme sur 26. Et là je suis trop happy !!! Et au-delà des temps, la course fut MERVEILLEUSE, (c’était beau, il faisait radieux, j’étais bien) ; c’est passé tellement vite, j’ai eu une big euphorie après, énorme !!! Au château de Chantilly ! et On a mangé une belle gauffre nutella-chantilly avec mon pote, et on a visité le château (gratuit pour les participants). Et mes objectifs furent atteints : je ne voulais pas me blesser et ne pas être dernière.
J’ai hâte à la prochaine compet pour faire mieux, j’ai hâte de trouver mon vélo, de m’entrainer au sein du club et de me lancer vraiment dans ce sport délire !

Bonne chance et pleins de (cou)rages aux triathlètes qui vont à Gerardmer.

Estelle
PS : merci au président pour son accueil


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.